Chers Antoniennes et Antoniens,

Déjà plus de six mois que votre nouveau conseil municipal est en place. Nous avons pris en main chacun nos dossiers et responsabilités, nous avons suivi quelques formations dont, pour les nouveaux élus, celle sur l’éthique et la déontologie. Nous avons d’ailleurs adopté le Guide sur l’éthique et la déontologie. Nous sommes en pleine action depuis novembre dernier et désireux de réaliser pour vous tout ce qui est requis pour que le bien commun soit à son meilleur pour tous.

La taxation est à la base de notre gestion municipale. Le nouveau rôle d’évaluation reçu en 2017 a suscité une analyse et une réflexion quant au taux de taxation et aux besoins de la municipalité pour équilibrer le budget. Les terres agricoles ont subi une très grande augmentation de leur valeur, sans que les revenus aient nécessairement suivi la même courbe. Le conseil a choisi d’accorder un ajustement au taux de taxation pour les agriculteurs enregistrés au MAPAQ (Ministère de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec). Nous souhaitions la meilleure équité possible entre les citoyens et nous pensons avoir pris la bonne décision.

Nous sommes à pied d’œuvres pour que chaque dossier soit revu et mis à jour au bénéfice de tous pour améliorer notre qualité de vie. Dans le programme triennal d’immobilisation, nous avons ciblé des projets pour 2018 : l’agrandissement de la bibliothèque est amorcé, l’aménagement de la Place Dompierre sur Mer débutera sous peu, des réparations à la maison de la culture Eulalie-Durocher sont prévues, le rang de L’Acadie sera réparé sur une distance d’environ 600 à 700 mètres, l’étude du drainage des eaux pluviales de secteurs villageois est en cours.

Mentionnons aussi la réfection de la surface et des infrastructures souterraines qui sera réalisée au cours de l’année avec le financement de la TECQ (Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec). Nous avons toujours espoir et travaillons très fort afin de trouver le financement du gouvernement pour que chaque foyer soit branché à Internet haute vitesse. Aussi la question des transports adaptés, collectifs et la traverse hivernale sont des dossiers sur lesquels des efforts sont mis en vue de trouver les solutions adéquates en fonction des besoins de notre population.

Nous avons réservé un montant de 10,000$ pour un budget participatif, l’annonce et le fonctionnement seront connus et mis en œuvre d’ici quelques mois pour les citoyens/citoyennes et organismes désireux de soumettre des projets, lesquels seront soumis au vote populaire.

En plus des retombées immédiates et tangibles de chacun de ces projets, il faut y inclure notre fierté et notre sentiment d’appartenance à notre beau coin de pays, Saint-Antoine-sur-Richelieu, reconnu comme un des plus beaux villages du Québec. Cela nous impose une responsabilité de faire toujours mieux au niveau de l’entretien de nos bâtiments et de l’embellissement.

Notre plus grande richesse est la présence d’organismes et de citoyens qui contribuent à la vie communautaire et culturelle de notre milieu. Ces gens constituent le noyau dur de notre communauté, nous souhaitons entretenir la collaboration la plus étroite avec ces forces vives, et nous invitons tous les citoyens à participer aux nombreuses activités proposées tout au long de l’année. Nourrissons notre « Vivre ensemble ».

Nous nous engageons à travailler l’esprit grand ouvert, pour vous servir dans l’intérêt de toute notre collectivité.

Au nom du conseil municipal,

Chantal Denis, mairesse.