armoiriesmunArmoiries de Saint-Antoine-sur-Richelieu

De gueules au chevron d’or, chargé d’une étoile de gueules à cinq raies; accompagné de trois fleurs de lys argentées, deux en chef et une en pointe. L’écu est sommé d’une couronne murale de quatre tours au naturel et supporté par deux licornes d’argent, cornées et sabotées de gueules; posées sur une terrasse d’argent et d’azur.

Sur un listel d’or, au-dessus de l’écu, la devise : « LABOR FACIT HOMINEM DOCTUM».

Le concepteur des armoiries s’est basé objectivement sur la réalité qui a animé et anime encore aujourd’hui Saint-Antoine-sur-Richelieu. Ainsi, la forme de l’écu est celle de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle.

Le rouge ( de gueule ) symbolise l’amour, la charité et la chaleur humaine; la couleur or associe la richesse d’esprit et de caractère des gens comme celle du sol producteur.

Le chevron remémore les toits des maisons anciennes et il représente les rangs qui parcourent le territoire comme les rues des développements.

La couronne murale se rattache au royaume de France et le fort aux quatre tours représente d’abord le régiment de Carignan dont le premier seigneur faisait partie et les tours, les quatre fiefs : Du Breuil, Sainte-Marie, Paradis et Duhamel.

Les animaux, soit les licornes qui soutiennent l’écu, symbolisent la pureté et la détermination.

Les bandes ondulées sont l’image de la terre labourée autant que celle de l’onde de la rivière Richelieu; les bandes bleues : pureté de l’eau et pureté d’intention; les bandes argentées : le sol argileux.

L’étoile au faîte du chevron représente l’ensemble de nos citoyens ou citoyennes qui se sont illustré(e)s et/ou qui s’illustrent encore aujourd’hui dans divers champs d’activités humaines.

Les animaux et les fleurs de lys argentés symbolisent la lumière réfléchie des connaissances.

La devise : « Labor facit hominem doctum » se traduit par « Ce qui rend savant, c’est le travail » : ce qui décrit bien les gens de Saint-Antoine-sur-Richelieu. En effet, le travail, c’est-à-dire l’expérience autant que l’instruction a fait des gens de Saint-Antoine des personnes de grandes connaissances. De plus, les gens ont su en faire profiter les autres.